Que pouvons-nous faire pour aider les enfants défavorisés en hiver?

« Nous qui avons la chance de bien vivre, nous avons de la difficulté à imaginer à quel point les enfants défavorisés ont besoin de notre aide. Nous devons intervenir! » C’est en ces mots que Terry Pomerantz veut nous inciter à prendre conscience d’une situation inacceptable.

Cette situation, en quelques gestes simples, notre générosité peut la changer. Il s’agit tout simplement de faire le ménage de nos rangements et des tiroirs de vêtements de nos enfants.

Donner des vêtements chauds

Nos garde-robes et nos armoires sont pleins de manteaux chauds que nos enfants ne portent plus. La plupart du temps, il s’agit de manteaux d’hiver de très bonne qualité.

En fouillant un peu plus, on trouvera aussi des bottes, des foulards, des tuques et des mitaines qui ne sont même pas passés de mode! Nos rangements recèlent aussi des chandails et des chaussettes qui n’ont pas eu le temps d’être usés. On les gardait, au cas où… « C’est l’occasion de les utiliser à nouveau. Et croyez-moi, les enfants défavorisés qui en hériteront seront fous de joie! », s’exclame Terry Pomerantz.

Divers tuques et mitaines

À qui donner des manteaux d’hiver pour les enfants défavorisés?

Bien entendu, si vous connaissez une famille démunie ou un organisme communautaire de votre milieu qui s’occupe des enfants défavorisés, donnez-leur directement vos vêtements d’hiver.

Par ailleurs, si vous ne connaissez aucune famille ni aucun organisme à qui les donner, Terry Pomerantz vous suggère de les remettre aux organismes suivants :

  • Renaissance, qui les mettra en vente à très bas prix et sans taxes.
  • Entre mamans et papas, qui reçoit les dons en matériel qui peuvent aider les familles, plus particulièrement les familles qui ont un ou plusieurs enfants de 0 à 5 ans.
  • À un des Centres de pédiatrie sociale développés et soutenus par le Dr Julien et sa fondation.
  • Jeunesse au soleil, qui offre de nombreux services d’urgence aux familles montréalaises à faible revenu. Parmi ces services, mentionnons l’aide alimentaire, vestimentaire et médicale.
2 couvertures chaudes pliées

Donner des couvertures chaudes

Trop souvent, les familles défavorisées habitent des logements insalubres et mal isolés. L’hiver, le froid ronge les murs et les enfants grelottent et dorment mal. Pour les aider, vous pouvez aussi donner les couettes que vous n’utilisez plus et des couvertures chaudes. Terry Pomerantz affirme : « Un geste aussi simple peut changer une vie! Un enfant qui dort bien apprendra mieux à l’école! Et la réussite scolaire, c’est la clé qui ouvre les portes de l’autonomie et d’une vie meilleure! »

La Fondation Pomerantz vient en aide

« Chacune des actions de la Fondation Pomerantz a comme unique objectif d’aider les enfants défavorisés. Moi, ma famille et mes collaborateurs sommes obsédés par notre mission d’aider les familles dans le besoin, les mères monoparentales et les enfants défavorisés à s’extraire de la misère et à vivre la tête haute, fiers de leur victoire! », conclut Terry Pomerantz.